Types d'isolants

A quoi sert l'isolation ?

La réponse est toute trouvée : isoler. Mais intéressons-nous ici aux phénomènes thermiques : l’isolation consiste à séparer, disjoindre, isoler thermiquement un volume de son environnement extérieur.

Pourquoi ?

Les températures sont des résultantes de variations de chaleur et inversement. Plus vous apportez de chaleur à un système plus celui-ci monte en température. A l’inverse, si deux systèmes sont à températures différentes, le système le plus chaud fournira de la chaleur au système le plus froid. Vous êtes ainsi spectateur d’un échange perpétuel d’énergie car dans la nature tout s’équilibre.

Pour faire plus simple, notre source principale de chaleur est le soleil. Il conditionne en grande partie les températures d’air ambiant. Il est la cause des fortes chaleurs d’été et du froid hivernal.

Ainsi, l’air ambiant et le rayonnement solaire transmettent de l’énergie à votre habitation. Energie inépuisable et gratuite qui sera bien accueillie lors d’hivers froids mais synonyme d’inconfort et de suffocation lors d’étés caniculaires.
L’isolation permet donc de réguler ce flux d’énergie entre l’extérieur et votre habitation afin de vous permettre d’évoluer dans un environnement thermiquement confortable.

Mais VOUS dans tout ça ?

Vous êtes aussi un système thermique. Un système maintenu aux alentours de 36.7°C. Vous l’aurez donc compris, si l’air qui vous entoure est à moins de 36.7°C, vous perdez de la chaleur. Inversement s’il est supérieur à 36.7°C.
Malheureusement, la vie n’est pas binaire : vous ne commencez pas à transpirer à partir de 36.8°C et vous ne grelotez pas en dessous de 36.6°C. D’autres facteurs entrent en jeu dans le « calcul de la plage de confort » : vitesse du vent, hygrométrie, isolation corporelle (vêtements, corpulence), activité, métabolisme, habitudes thermiques (un tahitien et un métropolitain n’ont pas les mêmes plages d’inconfort). Mais de manière générale on estime une plage de température de 19°C à 26°C dans laquelle vous ne sentirez pas d’inconfort dans votre logement.

En résumé

En été, l’environnement extérieur fourni de l’énergie à votre habitation. La température de l’air intérieur augmente. L’air intérieur fourni de l’énergie à votre corps. Vous avez chaud.

Eté maison

En hiver, votre corps brûle des calories pour maintenir une température de 36.7°C, vous transférez de la chaleur à l’air intérieur de votre habitation, un phénomène d’inconfort survient : vous avez froid. Votre logement transfère la chaleur que vous lui avez fourni vers l’environnement extérieur.

Hiver maison

(vues d'artistes)

Dans la pratique

Jusqu’au début des années 1970 le parti pris était de produire plus de chaleur, plutôt que d’en freiner les transferts. Néanmoins avec l’arrivée du premier choc pétrolier et la hausse du prix des énergies fossiles, 1974 voit arriver la première réglementation thermique : la RT1974. Les habitations neuves doivent maintenant obligatoirement être isolées. Ainsi, depuis plus de 40 ans les réglementations thermiques se sont succédées durcissant les critères d’économies d’énergie aux grés de leurs publications.
Il existe deux moyens d’isoler votre habitation : par l’extérieur (ITE) ou par l’intérieur (ITI). L’ITE présente des avantages énergétiques conséquents mais n’est financièrement et pratiquement pas à la portée de tout le monde. L’ITI est rapide, pratique mais moins efficace et fera perdre de précieux m² de surface habitable.

Les matériaux

Ils sont nombreux et évoluent au fil du temps.

Isolants minéraux
Exemples : laine de verre, laine de roche
+++ : économique, incombustible, imputrescible
--- : tassement et apparition de ponts thermiques, néfastes pour les voies respiratoires, déphasage thermique faible
 
Isolants d’origine végétale
Exemple : fibre de bois, ouate de cellulose
+++ : longévité, déphasage thermique important, très bon rapport qualité/prix, empreinte carbone faible
--- : efficacité thermique fortement dépréciée en cas d’infiltration d’eau, inflammable
 
Isolants synthétiques
Exemple : polystyrène expansé/extrudé, phénoplaste
+++ : performances thermiques inégalées
--- : faible perméabilité à l’air et à l’eau, prix, produits pétrochimiques

Fabien.

Autres articles disponibles

Bilan énergétique de la France en 2019

Bilan énergétique de la France en 2019

Publié le 26/04/2020

Schématisation de la transformation d'énergie source Ministère de la transition écologique et solidaire source Ministère de la transition écologique et solidaire source...

Lire la suite...

Rénover pour vendre plus cher

Rénover pour vendre plus cher

Publié le 07/09/2020

Appuyons-nous sur l’enquête TREMI (Travaux de Renovation Energétique des Maisons Individuelles) réalisée en 2017. Celle-ci sépare 3 catégories de rénovations : Celles...

Lire la suite...

A quoi sert l'isolation ?

A quoi sert l'isolation ?

Publié le 17/07/2020

La réponse est toute trouvée : isoler. Mais intéressons-nous ici aux phénomènes thermiques : l’isolation consiste à séparer, disjoindre, isoler...

Lire la suite...

Liens rapides

© 2020 Société Méridionale de l'Energie

Où nous trouver ?

Société Méridionale de l'Energie
     Centre commercial des Vaux,
     559 Route de la Ciotat,
     13400 Aubagne, France

06.68.51.57.55